ENVOIS EN NOMBRE

Comment effectuer des envois en nombre


Auteur : Joseph BERAUD (jibe, jibe74)
Mise a jour : 23 Février 2009
Licence : GPL/GFDL


Permission est donnée de copier, diffuser et/ou modifier le présent document en vertu des conditions de la licence GPL, Version 2 ou toute autre version plus récente publiée par la fondation pour le logiciel ouvert « Free Software Foundation ». Permission accordée pour la production de copies mot à mot sans les textes de couverture et avec maintien des mentions de copyright et des auteurs. Une copie de la licence GFDL est disponible sur le site de la Free Software Foundation à l'adresse http://www.fsf.org/copyleft/fdl.html .

Tous les noms et marques de commerce sont la propriété de leurs titulaires respectifs.


1. Introduction

Envoyer un même courrier à plusieurs destinataires est une opération simple et courante via internet. Encore faut-il le faire sans prendre le risque d'être considéré comme spammeur ni faciliter la transmission de virus, vers et autres malwares. Ce petit mode d'emploi expose les divers pièges à éviter et propose des solutions simples et adaptées à l'envoi en petit nombre (disons au maximum à une ou deux centaines de destinataires) à titre privé. Je ne traiterai pas ici des envois à titre professionnel pour lesquels il y a des notions légales importantes à prendre en considération (et pour lesquelles je n'ai aucune compétence !) ni des envois en très grand nombre pour lesquels les moyens à utiliser sont très différents de ceux exposés ici.

J'attire l'attention sur le fait que ces conseils sont très importants, bien qu'ils paraissent inutiles à beaucoup. On peut effectivement survivre sans ! Mais on peut et on doit aussi se demander pourquoi et comment nos boites aux lettres sont inondées de spam (ces courriers indésirables, souvent en anglais, vous proposant du viagra ou une méthode miracle pour augmenter la taille de votre attribut masculin), pourquoi et comment il y a tant de virus, vers et autres malwares qui circulent. J'en parle un peu dans un autre document, où j'aborde d'ailleurs les envois en nombre. En effet, mal utilisés ou faits avec certains moyens ils sont un facteur non négligeable de la propagation de tous ces indésirables, quand ils ne sont pas eux-mêmes considérés par vos destinataires comme une atteinte à leurs libertés et une pollution de leur boite aux lettres !

Il faut donc se dire que simplement en prenant les moyens convenables, on évite à la fois que nos correspondants nous prennent pour un casse-pieds et d'être acteurs ou complice d'agissements désagréables voire répréhensibles.

Ceux qui ont lu les documents "VIRUS, SPYWARES, HOAXES ET AUTRES" et "BIEN UTILISER INTERNET" me disent parfois : "J'ai bien compris tes explications, mais comment je fais pour envoyer à la famille et aux amis la vidéo des premiers pas du petit dernier ? Ton truc, c'est bien joli, mais si on a internet, ce n'est pas pour retourner aux temps préhistoriques et envoyer des signaux de fumée !".

Ah bon ! Serais-je rétrograde et anti-progrès ? Non : je pars simplement du principe que le progrès doit être au service de l'homme, et non l'inverse. Donc, certaines utilisations du progrès sont certainement à proscrire, mais surtout il faut savoir s'en servir correctement et ne pas en être esclave afin d'en profiter un maximum tout en respectant la liberté des autres.

Nous allons donc étudier l'envoi en (petit) nombre, d'abord quand l'utiliser et quand l'éviter, puis comment le faire en évitant les risques associés et en respectant la liberté de nos correspondants.

Je répète que ce document vise les envois en nombre à titre privé, à un maximum d'une voire deux centaines de correspondants. Les envois en nombre à titre professionnel et/ou en nombre plus important ne sont pas traités ici. Ceux qui voudraient en faire peuvent me contacter pour en savoir plus et pour une analyse précise de leurs besoins : chaque cas est en effet différent et doit être étudié avant d'opter pour telle ou telle solution.

2. Les règles à respecter

2-1. La Loi et l'esprit de la Loi

Avant tout, j'aimerais analyser quelques textes de loi. Il est certes probable que vos envois ne soient pas illégaux, ne serait-ce que par le fait qu'ils sont privés, occasionnels (ce qui ne signifie pas qu'ils ne sont pas répétitifs !) et adressés à un petit nombre. Il me semble malgré tout nécessaire de rappeler quelques textes expliquant la loi et d'en comprendre le bien-fondé : si la lettre de la loi ne s'applique probablement pas dans votre cas, il est généralement bon autant pour vous que pour vos correspondants - voire même une éventuelle cause que vous défendriez par le moyen d'envois en nombre - de respecter l'esprit de la loi.

Sur son site, la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) définit ainsi le spam :

On appelle « spam » l’envoi répété de courriers électroniques non sollicités, le plus souvent à but commercial, à des personnes dont l’adresse électronique a été captée de façon irrégulière sur des sites web, des forums de discussion, des annuaires…, et qui n’ont jamais consenti à les recevoir.

La CNIL dit encore, à propos des adresses de messagerie électroniques :

Une adresse de messagerie électronique est une donnée nominative, soit directement lorsque le nom de l'internaute figure dans le libellé de l'adresse soit indirectement dans la mesure où toute adresse électronique peut être associée à une personne physique. Dès lors, toute opération de prospection par courrier électronique est soumise à la législation de protection des données.

Sans "pinailler", on peut malgré tout dégager de cela certains principes dont il est de bon goût de tenir compte :

  • Tout envoi en nombre répétitif (même occasionnel !) non sollicité peut être assimilé à du spam
  • Tout envoi en nombre devrait avoir fait préalablement l'objet d'un accord avec les destinataires,
  • Les adresses de chacun des destinataires devraient être invisibles des autres destinataires.
  • L'esprit de la loi «Informatique et Libertés» vise à préserver les libertés des internautes, liberté à laquelle chacun de nous est très attaché. Nous devrions donc mettre toute notre attention et même un point d'honneur à respecter celle des destinataires de nos messages !

2-2. La Netiquette

J'en ai déjà parlé dans ce document, je ne vais donc pas me répéter. Lisez ce paragraphe ainsi que le suivant : il est en effet important de respecter quelques règles de bonne conduite (qui d'ailleurs découlent du simple bon sens et du respect d'autrui) lorsque vous faites des envois en nombre.

2-3. La liberté de vos correspondants

Quelle que soit la motivation de vos envois en nombre, et donc aussi bonnes vos intentions soient-elles, n'oubliez pas que vos correspondants peuvent ne pas apprécier de recevoir vos envois s'ils sont répétés. Si donc vous faites plus ou moins régulièrement ou souvent ce genre d'opération, pensez à ajouter une petite phrase en début ou en fin de message du genre :

"Je vous envoie ceci pensant que cela peut vous intéresser. Je fais de temps à autre de tels envois, mais si vous désirez ne pas en recevoir d'autres, merci de me le faire savoir en [mettez ici la manière dont vous voulez être prévenu]."

Bien sûr, vous supprimerez de votre liste ceux qui vous le demandent. Je suis certain que vos correspondants apprécieront ce respect de leur liberté ! C'est d'ailleurs quelque chose d'obligatoire dès qu'on sort du cadre de la simple correspondance privée.

2-4. La confidentialité des adresses

Même si la revente d'adresses internet est une pratique courante (et aussi parce qu'elle l'est !), vous devriez considérer que les adresses de vos correspondants sont une donnée privée qu'il ne convient en aucun cas de diffuser, surtout sans leur consentement préalable. C'est d'ailleurs l'«esprit de la loi» Informatique et Libertés !

Il importe donc, lorsque vous faites un envoi en nombre, que vos correspondants n'aient pas connaissance des adresses des autres.

Ce point est extrêmement important, d'une part par respect de la vie privée de vos correspondants, mais aussi parce que la diffusion d'adresse à de nombreux correspondants comporte des risques dont je vais vous parler. Nous verrons qu'il est si simple de faire en sorte que ces adresses n'apparaissent pas que vous ne devriez plus jamais envoyer d'email comportant des adresses multiples.

2-5. Le risque de la diffusion des adresses

Lorsque vous envoyez un mail comportant plusieurs adresses, chaque adresse se trouve dupliquée dans les ordinateurs de chaque destinataire. Ne parlons pas de personnes mal intentionnées parmi ces destinataires, même si cela est bien entendu tout à fait possible. Mais le risque qu'un virus soit implanté dans l'un ou l'autre des ordinateurs destinataires est important. Pour se reproduire, ce virus va chercher des adresses et envoyer à chacune un mail avec une copie de lui-même.

Ainsi, chacun de vos destinataires a de fortes chances de recevoir un virus, envoyé à partir de l'ordinateur d'un des autres destinataires de votre envoi. Plus le nombre de destinataires est grand, plus ce risque est grand...

Et bien sûr, ce virus que tout le monde a reçu va chercher à se dupliquer à nouveau, cherchant des destinataires parmi les adresses collectées par chacun d'eux. L'effet boule de neige est amorcé, et seuls des anti-virus à jour pourront l'empêcher de prendre sans cesse plus d'ampleur !

Même si vos destinataires sont dotés d'excellents anti-virus qu'ils tiennent régulièrement à jour (mais pouvez-vous seulement en être sûr ?), ils ne sont pas à l'abri d'un spyware (un logiciel espion, rarement détecté par les anti-virus) qui collecte des adresses pour le compte de spammeurs professionnels ou de simples revendeurs d'adresses.

Vous voilà donc indirectement et involontairement responsable de la diffusion d'un virus... ou de spam s'il s'agit d'un malware spammeur ou d'un spyware collecteur d'adresses...

La méthode que j'indique ci-après permet des envois multiples sans diffusion d'adresses, et élimine donc totalement ce risque.

2-6. Les envois à ne pas faire

Même en utilisant la méthode ci-dessous, il est des envois qu'il ne faut jamais faire : ce sont les lettres-chaine dont je parle dans cet autre document.

Quels que soient le contenu et les apparentes bonnes intentions de celui qui l'a lancée, une lettre chaine est toujours une très mauvaise chose, à détruire immédiatement et surtout ne pas faire suivre. En aucun cas une lettre-chaine n'est un bon moyen de servir la cause qu'elle prétend défendre.

3. Envoi par vos propres moyens

3-1. Thunderbird ou Outlook ?

Outlook express et outlook, livrés avec Windows et MS Office, sont les logiciels de courrier (dans le jargon de métier, on les appelle des "clients mail") les plus utilisés. Vous pouvez bien sûr adapter la méthode que je donne pour conserver vos logiciels préférés. Je vous conseille toutefois vivement d'en changer, pour au moins deux raisons : ils sont moins fiables et surtout beaucoup plus visés par les virus que leurs concurrents.

Thunderbird, créé par Mozilla, est un logiciel libre disponible aussi bien pour Windows que pour Linux. Il est très similaire à Outlook Express, avec des fonctions supplémentaires qui le rapprochent un peu d'Outlook. Doté en plus d'un système de protection et de détection des spams, il est assez complet et c'est généralement celui que j'installe en clientèle. Il sait d'ailleurs récupérer toutes les données d'Outlook/outlook express, la migration est donc très simple et entièrement automatisée.

C'est donc plus spécifiquement pour Thunderbird que je détaille la manière de faire des envois en nombre, mais le principe de base est le même pour tous les logiciels de courrier.

3-2. Le moyen le plus simple

Ce n'est pas celui que je conseille, mais il faut reconnaitre sa simplicité et son efficacité ! Il s'agit tout simplement de mettre votre liste d'adresses non pas dans le champ «Pour» de votre courrier, mais dans le champ «BCC». BCC, en effet, c'est «Blind Carbon Copy», autrement dit une copie cachée. Vos correspondant reçoivent une copie du courrier dont les autres ne sont pas informés. Les adresses de chacun restent donc ainsi confidentielles !

Si ce n'est pas la méthode que je préfère, c'est simplement qu'elle nécessite, comme d'ailleurs la méthode hélas trop répandue de mettre toutes les adresses dans le champ «Pour», de procéder par copier-coller d'une liste... qu'on ne se souvient jamais où aller rechercher !

3-3. Préparation des listes

Une bien meilleure méthode est de préparer une fois pour toutes la ou les liste(s) dont vous avez besoin et de les mémoriser avec votre carnet d'adresses. L'envoi d'un courrier en nombre sera alors aussi simple que celui d'un courrier ordinaire !

  • Cliquez sur le bouton "Adresses" ou sur "outils", puis "carnet d'adresses"
  • Dans la fenêtre du carnet d'adresses, cliquez sur le bouton "Nouvelle liste"
  • Une boite de dialogue s'ouvre
    • Choisissez dans quel carnet vous désirez ajouter la liste à l'aide de la liste déroulante
    • Donnez un nom à votre liste
    • Donnez un pseudo ou nom raccourci
    • Donnez une brève description de la liste
    • Enfin, donnez les adresses composant cette liste (on peut déplorer l'absence d'une fonction de recherche dans le carnet d'adresses, mais l'opération est à faire une seule fois... Au besoin, procédez par copier-coller)
  • Cliquez sur le bouton "Ok" de la boite de dialogue : elle se referme, votre liste est créée et apparait sur la gauche, sous le carnet d'adresse dans lequel vous l'avez inclue.

3-4. Envoi en nombre

Pour écrire à tous les membres de la liste ainsi créée, indiquez simplement son nom dans le champ «Pour» de la fenêtre de composition de message.

Vous voyez que l'envoi en nombre est encore plus simple de cette manière, et vous respectez la confidentialité des adresses ! Pourquoi donc s'en priver ?

4. Autres moyens

Il existe d'autres moyens pour contacter un nombre plus ou moins important de personnes. Citons entre autres :

  • Les forums (vous pouvez en créer vous-même, par exemple avec FluxBB
  • Les groupes de discussion usenet (vous pouvez ouvrir le vôtre !) plus connus via Google groups ou Yahoo Groups
  • Les "mailing list" ou listes de diffusion privées, réalisables grâce à des logiciels tels que mailman

Réfléchissez à cela : si vous faites des envois assez réguliers, ou si vous voudriez permettre un certain dialogue, ils peuvent être une excellente solution, plus adaptée qu'un envoi massif de mails. Leur mise en place n'est pas très compliquée, elle ne doit pas vous faire peur.

Je ne vais pas détailler ici la mise en service ou l'utilisation de tels moyens : ceux que ça intéresse devraient trouver assez facilement les informations nécessaires sur Internet. Pour les particuliers et associations locales, j'offre la possibilité de disposer d'une liste de diffusion grâce à mailman qui est installé sur mon propre serveur. Ils peuvent me contacter pour en savoir plus. J'ai même mis en place un forum pour un groupe local.

Il n'est pas exclu, si j'ai assez de demande pour couvrir les investissements nécessaires, que j'ouvre ces services à tous... N'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé !

Conclusion

Finalement, c'est plutôt vous simplifier les choses que d'adopter un moyen adapté pour faire vos envois en nombre, et ce sera certainement apprécié par plusieurs ou même tous vos destinataires. Ce ne sera probablement qu'une goutte d'eau dans l'océan au niveau de la diminution du spam, mais si chacun y met du sien, on arrivera à le faire diminuer ! L'océan est formé uniquement de gouttes d'eau !


Changelog

2 Avril 2009 : Version originale

CSS compliant XHTML 1.1 compliant Standard compliant Top of page HomeInformaticsTranslationDocumentationMiscellaneous
DocumentationVirusesLANG_ENVNBR_TITLE